Votre climatiseur est-il « vert » ?

Peut-être avez-vous un climatiseur pour gérer la température de votre habitation, mais savez-vous s’il est performant pour protéger l’environnement ? En effet, selon les techniques utilisées, les rendements ne sont pas les mêmes et les dépenses énergétiques non plus. Par exemple, les systèmes air/air des pompes à chaleur consomment de l’électricité pour transporter la chaleur mais pas pour la fabriquer. De fait, le rendement est toujours meilleur.

Certains climatiseurs fonctionnent à l’isoprane R290, c’est un gaz 100% naturel et non toxique. Avec eux, plus de cas de conscience : avoir trop chaud ou abîmer la planète ? On peut enfin éviter les deux.

Inutile de rappeler qu’une installation de climatisation doit être entretenue et révisée régulièrement. Les différents filtres doivent être changés chaque année, et il est préférable de choisir des appareils respectant les normes européennes en termes d’impact environnemental. Si vous suivez ces consignes et que vous achetez votre installation en vérifiant sa consommation d’énergie, vous n’aurez pas de mauvaise surprise sur votre facture d’énergie, mais surtout, vous vous inscrirez dans une volonté de respect de l’environnement.

 

Cette entrée a été publiée dans Non classé, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>