Le Salon des Energies Renouvelables à Casablanca

Le Salon des Energies Renouvelables (EnR) se tiendra très prochainement à Casablanca du 24 au 26 septembre 2013. EnR s’internationalise en effet dans la lignée des éditions françaises, pour être au plus près des marchés porteurs. Le salon EnR se positionne ainsi sur un marché dynamique très prometteur et réunit toutes les conditions pour devenir un des acteurs principaux de la transition énergétique. Le Maroc se distingue en effet par sa prise de conscience environnementale, ses besoins en infrastructure et son dynamisme économique.

Sur le plan de l’efficacité énergétique, il faut noter que l’industrie et le bâtiment progressent bien au Maroc. Au niveau de l’énergie éolienne, le pays enregistre 2 GW, 3.5 milliards de dollars et 5 sites sur tout le territoire. Quant à l’énergie solaire marocaine, les prévisions sont de 2GW et 9 milliards de dollars : 5 sites ont été choisis pour 2 appels d’offres. Le pays prévoit également une ouverture du réseau moyenne tension pour 2014. L’EnR Casablanca abritera un espace dédié à l’efficacité énergétique et à la construction performante dans les bâtiments. Il planchera sur différents points : le bois dans la construction, couverture et charpente, GTB/GTC, gestion de l’eau, climatisation et ventilation, isolation, ainsi que les solutions constructives.

Le solaire au Maroc connait actuellement un développement très prometteur avec notamment la mise en service des premières fermes solaires. Le pays s’est également lancé depuis une décennie dans d’ambitieux plans de développement de l’éolien dans les régions de Tétouan, de Tanger et de Tarfaya. Comme lors du précédent salon des énergies renouvelables les 21, 22 et 23 juin dernier, le Maroc se fixe encore pour objectif de réunir les différents intervenants du secteur afin d’assurer une transition ordonnée vers l’objectif de consommation de 42% d’énergies renouvelables dans le pays à l’horizon 2020. Les ambitions de Rabat sont d’amener la consommation d’énergie au Maroc à 14% d’origine hydraulique, 14% d’origine solaire et 14% d’origine éolienne d’ici moins de 10 ans.

 

Cette entrée a été publiée dans Non classé, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>